Le Haras de la Fresnay, à Houdan (Yvelines), arbore fièrement sa passion du cheval. Il vous propose des boxes pour chevaux, afin de s’occuper pleinement de vos équidés. C’est aussi un centre équestre et de formation. Le Haras de la Fresnay vous propose également la location ou la vente de chevaux, ainsi que de nouvelles activités en lien avec l’équitation, à découvrir sur ce site.

Pensions

Propriétaire ou non, nous vous proposons différentes formules adaptées à vos besoins. Prestations : mise au paddock et au marcheur, 3 repas par jour plus un de foin, suivi des soins (maréchal, vaccins, mise des couvertures…).

 

Pension « compétition » : 644 € mensuel

2h de cours collectifs par semaine inclus, -50% sur les cours supplémentaires.

 

Pension « loisirs » : 450 € mensuel

-25% sur les cours.

 

Demi-pension

1 cours par semaine, 4 fois en autonomie : 342,5 € par mois (321,5 € par mois si vous êtes propriétaire).

 

Tiers-pension : 240,5 € mensuel

1 cours par semaine, 2 fois en autonomie sur un cheval du haras.

 

Pension pré : 180 € mensuel

10 € en sus si suivi des soins de votre cheval (couvertures, vaccins, ferrure…).

 

Travail de l’équidé

18 € la séance de travail monté. 14 € la séance de longe.



Nouveauté 2018 : une machine à laver My Groom

Machine à laver ''My Groom''

Document à télécharger

(Format Adobe® PDF)

« Depuis la nuit des temps, pour le meilleur et pour le pire, le cheval a été l’indéfectible allié de l’homme. Maintenant qu’il n’est plus utile, il est nécessaire. À nous qui n’avons que deux jambes, il en donne quatre, à nous qui avons perdu nos illusions, il propose l’idéal politique de la force sans violence et de la justice immanente ; à nous qui sommes prisonniers de nos vies modernes, il promet la liberté ; à nous qui vieillissons trop vite, il restitue le paradis perdu de l’enfance ; à nous qui trébuchons chaque jour, il offre entre ciel et terre le sublime équilibre. Il est bon avec les faibles et ne passe rien aux fanfarons. Il n’oublie rien de ce qu’on lui a confié. Il nous comprend, nous grandit, nous augmente. Et on ne sait même pas comment le remercier de tout ce qu’on lui doit. »

Jérome Garçin

Les paddocks